• 1

    Formez vous

  • 2

    à votre rythme

  • 3

    à distance

  • 4

    Avec Supecole en ligne

Copyright 2017 - Documentic

Fonctions techniques du conseiller en immobilier

Le titulaire d’un BTS « Professions immobilières » exerce une activité de services qui requiert la mobilisation de nombreuses compétences relationnelles, juridiques, organisationnelles, administratives, commerciales, financières, comptables, fiscales,…

 

 

L’activité de conseil y est prégnante.

 

Les activités s’organisent autour de deux grands types de fonctions :

 

 

  • des fonctions techniques, s’appuyant sur une nomenclature de métiers,

 

 

  • des fonctions « support », qui mettent en œuvre des compétences transversales.

 

 

 

 

Les fonctions techniques

 

 

 

La transaction immobilière

 

Cette fonction vise principalement à assurer le conseil et l’intermédiation entre un offreur (vendeur ou bailleur) et un demandeur (acquéreur ou locataire) d’un bien immobilier.

 

 

Cette fonction est généralement exercée par les chefs de vente, les négociateurs (trices), les assistant(es) commerciaux(ales), les chargé(e)s de clientèle et de commercialisation, les chargé(e)s de commercialisation de biens propres aux organisations institutionnelles (opérateurs publics ou semi-publics).

 

 

Elle nécessite :

 

 

  • la prise en compte de l’organisation du travail d’une équipe de commerciaux,

  • la constitution d’un portefeuille de clients,

  • la préparation et la rédaction des actes juridiques dans la vente ou la location,

  • le suivi du dossier jusqu’à sa conclusion.

 

 

 

Dans le cadre de ses missions, le négociateur doit posséder les savoir-faire nécessaires pour :

 

 

  • évaluer les droits et biens immobiliers sur un marché donné,

  • promouvoir les biens ou les droits destinés à une clientèle,

  • analyser et évaluer la situation du client et du prospect,

  • négocier pour le compte des différentes parties en présence,

  • rédiger les principaux contrats inhérents aux activités de vente ou location immobilière,

  • maîtriser les incidences des actes juridiques dans chaque situation professionnelle.

 

 

 

 

 

La gestion immobilière

 

 

La gestion immobilière consiste à assurer l’administration de biens immobiliers collectifs (gestion de copropriété) ou privés et publics individuels (gestion locative).

 

 

Dans le cadre de la gestion de copropriété, les fonctions de syndic de copropriété sont exercées par les principaux(ales) de copropriété, les gestionnaires de copropriété, les assistant(e)s de copropriété, les responsables comptables de copropriété, les comptables de copropriété, les assistant(e)s comptables, les chargé(e)s du suivi technique des immeubles en copropriété, les chargé(e)s du contentieux.

 

 

 

Le titulaire du diplôme est susceptible d’exercer les activités suivantes :

 

 

 

 

  • prendre en compte l’environnement juridique de l’immeuble,

  • organiser et tenir les assemblées générales,

  • assurer la gestion budgétaire et comptable de l’immeuble,

  • assurer la conservation et l’entretien de l’immeuble.

 

 

Dans le cadre de la gestion locative, les fonctions techniques sont exercées par les conseillers(ères) en location, par les chargé(e)s d’attribution (secteur social), les gestionnaires locatifs, les assistant(e)s) en gestion locative, les comptables gérance, les chargé(e)s de déclarations fiscales, les chargé(e)s du suivi technique ainsi que les chargé(e)s du contentieux locatif.

 

 

Dans ce périmètre, le titulaire du diplôme exercera essentiellement les deux activités suivantes :

 

 

  • conclusion de mandats de gestion en fonction des particularités du bien,

  • gestion des baux sur toute leur durée.

 

 

f t g m

Nous Contacter

Requis *

  Rafraichir le Captcha